PARRAINS & MARAINES

L’organisation d’AnimaTerra s’imagine en cercles concentriques de personnes plus ou moins fortement impliquées dans le projet avec différentes portes d’entrée. Parmi eux, les parrains ont pour vocation d’insuffler une vision et de soutenir le projet selon leurs propres compétences, apports et vision

Parrains d’honneur:

  • Pierre Rabhi – Voici son texte de soutien et de parrainage :
    « Il est parfois déconcertant de constater que les difficultés majeures auxquelles l’Humanité a à faire face s’accompagnent d’une surdité chronique : peur, indifférence, fatalité, impuissance déclarée… Ainsi, par exemple, émerge et prend de l’ampleur la peur de manquer de pétrole et d’énergie mais aussi d’eau. Le danger considérable concernant la sécurité alimentaire dont ces deux pénuries seront les causes semble tout à fait occulté. Cette pénurie dont souffrent déjà atrocement les damnés actuels de la planète ne peut que s’étendre. Les chiffres des différentes institutions internationales sont extrêmement alarmants.  Si l’on ajoute l’érosion accélérée des sols, les 60% de perte de la biodiversité en quelques décennies, la disparition des petits paysans, l’accroissement des villes qui consomment de la nourriture sans contribuer à la produire, nous avons ainsi tous les paramètres négatifs réunis pour affamer le monde. Les biens vitaux ne bénéficiant pas de réglementation intelligente pour leur sauvegarde sont usurpés par une minorité humaine pour être dissipés, dénaturés au préjudice du vaste genre humain. Dans ce contexte, des solutions fausses et dangereuses s’imposent, mystifient les consciences. Il est toujours trop tard et jamais trop tard. Le temps est vraiment venu d’être à l’écoute de l’intelligence universelle. Nous le devons à nous-mêmes et aux autres êtres qui vont nous succéder sur cette merveilleuse terre sacrée. C’est ce que propose Anima Terra, en souhaitant rassembler écologie et spiritualité, relier les personnes partageant les mêmes valeurs, éduquer, expliquer, partager, éco-créer, tisser des liens entre les lieux et sites déjà existants. C’est pourquoi, aux vues des enjeux cruciaux d’aujourd’hui, je souhaite apporter tout mon soutien à cette initiative concrète, porteuse d’espoirs. »  Pierre Rabhi – Montchamp – octobre 2017